L'équipe

Notre mission

Vous désirez découvrir ou faire découvrir la musique à votre enfant d’une autre manière ?
Il est attiré par les instruments ? Il chante du matin au soir ? Nous vous proposons des ateliers pour satisfaire cette passion grandissante !

Notre équipe

David Prince

Diplômé du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, c’est en 2006 qu’il débute l’animation musicale. D’abord au SPJ puis à la DGAC, il maîtrise des techniques permettant la découverte de la magie de

la musique dans diverses structures : établissements scolaires et extra-scolaires, plaines de jeux, ONE, maisons de jeunes, «Latitude jeune», «Envol des cités», ateliers et stages divers, …

Progressivement, a n d’enrichir ses animations, il va compléter sa formation de musicien en apprenant à manier de nouveaux instruments et en perfectionnant ses techniques vocales.

Actuellement maître-assistant à la HELHa, animateur et musicien à part entière,
il est soucieux de motiver les petits et les grands à toucher, découvrir, ressentir la musique et sait-on jamais, devenir artiste ?

Jean-Claude Prince

Quel CV !…et ça n’est pas peu dire : après avoir suivi, adolescent, une formation d’animateur à l’Ecole des Cadres (SPJ) puis une formation d’animateur de groupes à la DGAC quelques années plus tard, il trouve sa vocation comme enseignant. Dès lors, toute sa carrière s’oriente sur la découverte, l’expérimentation, la pédagogie et en plus une passion pour l’éveil scientifique et géographique ; Ces multiples expériences ont amplifié et perfectionné de nombreux aspects méthodologiques d’apprentissages variés toujours en adéquation avec les techniques d’animation.

A côté de cela, il se passionne également pour la musique et devient trompettiste, pianiste, guitariste et saxophoniste. Dès lors, il est recruté comme formateur musical à l’Ecole des Cadres et animateur au Service Provincial de la Jeunesse. Durant les vacances scolaires, il gère aussi des plaines de jeux et des centres de vacances.

Pensionné depuis cinq ans, il continue de communiquer sa passion de musicien, de scientifique auprès des enfants grâce à de nombreuses missions d’animations dans les écoles maternelles et primaires.

Maxime Desert

Né en 1981, Maxime Desert commence le violon au conservatoire de Valenciennes à l’âge de 7 ans. Après une médaille d’or au Conservatoire de Douai, il se tourne vers l’alto et reçoit le prix d’Excellence et de musique de chambre au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison en 2005, dans la classe de Françoise Gneri. Il a également bénéficé des conseils de Tasso Adamopoulos et Pierre-Henri Xuereb.

En 2005, il entre au Conservatoire royal de musique de Bruxelles dans la classe de Thérèse-Marie Gilissen où il obtient en juin 2010 son Master avec Grande Distinction. Il poursuit ensuite sa formation pédagogique et obtient en juin 2011 son Agrégation de l’Enseignement Secondaire Supérieur avec Distinction.

Il a également bénéficié des conseils de grands Maîtres comme le quatuor Jerusalem, Alfred Brendel, Gabor Takacs, Andrés Keller, David Alberman, Nicholas Kirchen, Natalia Prischepenko, Eberhard Feltz…

Entre 2010 et 2019, il fait partie du Quatuor Tana avec lequel il donne de nombreux concerts et participe à de prestigieux festivals comme Verbier, Aix-en-Provence, Darmstadt, Clef de Soleil, Festival Debussy, la Villa Médicis, Les Musicales de Chalosse,

Avec le quatuor Tana, Il est lauréat de la Verbier Festival Academy Chamber Music en 2012 et lauréat HSBC du festival d’Aix-en-Provence en 2013.

Ses enregistrements de l’intégrale des quatuors de Jacques Lenot, Steve Reich, Philip Glass sont loués par la presse et récompensés d’un coup de cœur de l’académie Charles Cros et CHOC CLASSICA.

Pionnier en matière de création contemporaine, le Quatuor Tana sera récompensé du prix Fuga de l’union des compositeurs belges et de l’Octave de la musique dans la catégorie musique contemporaine, et a collaboré avec de nombreux compositeurs comme Yann Robin, Raphaël Cendo, Franck Bedrossian, Yves Chauris, Ondrëj Adamek, Karol Beffa, Nicolas Bacri, Philippe Boesmans, etc…

Dans le cadre de l’académie de musique contemporaine du festival d’Aix en Provence 2011, il a été invité à créer le Trio pour voix, alto et piano « Mes Heures de Fièvre » de Karol Beffa.

En 2017, il joue Rothko Chapel de Morton Feldman à l’abbaye de Royaumont avec l’ensemble Les Métaboles.

Free-lance, Maxime Desert collabore avec différents orchestres comme l’orchestre de La Monnaie à Bruxelles, l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège, le Brussels Chamber Orchestra, et est membre des ensembles Boho Strings et Multilatérale à Paris.